Qui détermine si un salarié doit être soumis à un suivi individuel renforcé ?

Seul l'employeur peut déterminer si un salarié doit être classé en suivi individuel renforcé selon les risques professionnels auxquels il est exposé. Il peut demander conseil à son médecin du travail. Différents textes réglementaires déterminent cette classification mais la responsabilité de ce classement dépend entièrement du chef d'entreprise.

Quel suivi de l'état de santé individuel pour vos salariés
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !