Reprise d'activité

Après une période de deux mois de confinement, votre entreprise reprend une activité, et il faut l’accompagner ; ou bien vous avez pu continuer le travail pendant la période et il vous faut vous préoccuper de pérenniser ou de faire évoluer à nouveau votre pratique.

Dans les deux cas votre activité tout comme vos salariés ont du s’adapter à de nouvelles règles de vie et de fonctionnement. Tout en étant l’occasion d’être ingénieux et de créer de nouvelles pratiques,  ces adaptations constantes  peuvent parfois être dans la durée, source d’épuisement physique et mental, de perte de sens, de collectif et de lien social. Aussi faut-il être attentif à la fois à la manière de les accompagner et de percevoir les signes avant-coureurs de difficultés individuelles. 

 Consultez le document émis par le gouvernement sur les questions/réponses liées au déconfinement et au télétravail  : Questions-réponses : déconfinement et télétravail (Ministère du travail, 28/07/2020)

 

QUELLES EN SONT LES POINTS ESSENTIELS

L’impact du confinement sur les salariés

Dans un premier temps il faut comprendre l’impact que cette période de confinement aura eu sur les salariés.

 

Beaucoup d’entre eux auront été isolés de l’entreprise et ne seront pas au même niveau d’informations que leurs collègues qui auront continué à travailler.

Une communication claire sur l’activité pendant la période et les conditions de reprise sera nécessaire pour faciliter la reprise, diminuer l’éventuelle anxiété et permettre un retour du dialogue.

 

Pour en savoir plus consultez le document CMAIC => Fiche CMAIC-Le management de l'après confinement (20/04/2020)

Privilégiez le télétravail

Quand la nature de l’activité le permet, privilégier le télétravail.

 

Le télétravail, lorsqu’il était possible, a parfois été improvisé avec les moyens de chacun pour permettre de conserver, continuer à minima l’activité professionnelle. Il s’agissait souvent de tenter de travailler à distance sans pouvoir respecter les règles habituelles du télétravail.

 

Cette activité de télétravail perdurant pour certains de vos salariés, il est nécessaire d’en identifier plus précisément les besoins et impacts pour les salariés.

 

Cette intrusion de la vie professionnelle dans notre espace privé n’est pas toujours simple à gérer. Il est nécessaire, quand cela est possible, de s’aménager un espace de travail le plus adapté possible avec les moyens du bord. 

 

Dans un contexte de confinement et de pandémie, où les activités physiques sont limitées, il est nécessaire de se maintenir un minimum en mouvement en pratiquant des pauses actives.

 

Difficile en télétravail de retrouver les frontières traditionnelles de la vie privé et de la vie professionnelle. Aussi est-il nécessaire de s’appliquer quelques règles simples comme définir un espace spécifique de travail,  respecter des horaires de travail, s’autoriser à se déconnecter le soir et le week end.

 

Cette modification de l’activité peut isoler certaines personnes, entrainer de la perte de sens, de la démotivation face à la situation et au travail. Aussi est il nécessaire de se préoccuper de garder un lien social et collectif avec l’entreprise et ses collègues en maintenant un dialogue et en créant des espaces d’échanges.

 

Le rôle du manager est donc primordial dans cette période alors que lui-même est peut-être en télétravail, non seulement pour maintenir du lien, se préoccuper de la charge de travail de chacun, mais aussi pour préparer la reprise progressive du travail en communiquant sur ce qui se passe dans l’entreprise, en donnant des objectifs commun à court terme.

 

La reprise d'activité dans de nouvelles conditions

Consultez le Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de COVID-19 (Ministère du Travail, 7/09/2020).

 

Pour de nombreux salariés, l’activité va continuer différemment de ce qui était habituellement connu, modifiée par les moyens de protections liés au COVID-19, la création de nouvelles pratiques comme la vente à emporter par exemple, l’absence de collègues de travail, et un manque de visibilité sur la durée de ces pratiques.

 

Cette situation va nécessiter de créer dans un premier temps de nouveaux outils, de nouvelles organisations, et va aussi nécessiter à chacun de s’adapter, de développer de nouveaux gestes professionnels, d’y retrouver un sens.

 

Il va être falloir les réfléchir, les décrire et les communiquer au travers d’information, de documents comme par exemple un plan de reprise ou de continuité d’activité. Ces informations devront évoluer au fur et à mesure de l’évolution de l’activité, et être à disposition des salariés.

  • Pour en savoir plus consultez les documents CMAIC :

=> Fiche CMAIC-Plan de continuité d'activité type PCA (16/04/2020)

 

  • Faites le point sur votre retour en entreprise en consultant les documents CMAIC :

=> Fiche CMAIC-Check list des points à traiter pour la reprises d'activité (20/05/2020)

=>  Fiche CMAIC-FAQ Nettoyage des locaux (29/05/2020)

 
Consultez également le doucment INRS 11 points clés pour bien reprendre l'activité (INRS, 05/2020)
 

Ces nouvelles organisations pourront dans la durée être sources de surcharges et entrainer des fatigues physiques et mentales importantes

 

Aussi au-delà des gestes barrières et des protections nécessaires à la maitrise de la pandémie, il faudra être vigilant à l’apparition de symptômes révélant des difficultés chez les salariés.

 

Toutes ces nouvelles pratiques permettent de réduire pour les salariés comme pour les tiers le risque d’exposition aux COVID-19. Pour autant les autres risques professionnels restent présents, leur perception pouvant même être minimiser dans le contexte actuel.

 

Aussi est-il nécessaire de réévaluer les risques professionnels liés à l’ensemble des activités de manière à mettre à jour le document unique d’évaluation des risques professionnels. Il est préférable de faire participer les salariés à cette démarche afin qu’ils se l’approprient, et puissent déterminer et /ou valider les solutions de prévention et de protections retenues.

 

N'oubliez pas d'adopter les gestes barrières au travail

Le CMAIC - La prévention de la santé au travail

En savoir plus

Le CMAIC à vos côtés

Le CMAIC peut vous accompagner sur l’ensemble de ces étapes, et être sur le terrain, à vos cotés, pour :

  • vous aider à identifier les risques professionnels et de santé au travail auxquels vos salariés peuvent être exposés
  • répondre à l’ensemble de vos questions sur les difficultés rencontrées en matière de risques, de santé au travail, et d’impact liés aux modifications d’activités
  • adapter le suivi individuel de santé au travail de vos salariés à la période de crise sanitaire

 

Consultez les outils d'aide destinés aux TPE et PME

Revenir en haut du site Quel suivi de l'état de santé individuel pour vos salariés
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !
En savoir plusJ'accepte

Les cookies assurent le bon fonctionnement des services de ce site.
En acceptant les cookies, vous pouvez suivre nos dernières actualités grâce au système de compteur du site internet. Il vous indique le nombre d’actualités que vous n’avez pas encore consultées.